top of page

Astuce n°35 : Les voyages


Je viens de terminer la lecture 📖 du livre « Provoque ta Chance ! » de Christophe Haag, et cela a motivé un changement de planning quant à la thématique que je voulais aborder avec vous ce jour 😉.


👉 Aujourd’hui nous allons parler 🎒 VOYAGES 🎒 et leurs bienfaits pour notre santé, surtout celle de notre cerveau 🧠.


Les quelques paragraphes qui suivent sont directement extraits de ce livre fort intéressant par ailleurs 🧐.



« Je crois que respirer un autre air permet d’aérer la pièce, je parle ici de notre cerveau, qui a cette fâcheuse tendance à ruminer le négatif, ce qui donne une odeur de renfermé à notre vision du monde.


La science révèle que voyager fréquemment est très bon pour la santé.


Selon certains neuroscientifiques, voyager régulièrement et dans des endroits différents permettrait même de prévenir la maladie d’Alzheimer.


L’hypothèse avancée par les chercheurs est que le voyageur qui s’expose à un environnement inédit et quelquefois complexe (barrière de langue, culture différente, fonctionnement des transports inhabituels, etc.) va booster sa plasticité cérébrale, autrement dit remodeler en partie son cerveau. De nouvelles connexions au sein de la matière cérébrale vont se former.


Les expériences nouvelles vont vous obliger à donner un sens à de nouveaux stimuli. Cela déclenche la production de nouvelles dendrites - les extensions ramifiées des corps cellulaires des neurones dont le rôle est de faciliter la transmission d’informations entre différentes régions cérébrales.


En bref, plus votre nombre de dendrites fonctionnelles est grand, meilleures seront les performances de votre cerveau. Cela aide à maintenir notamment les fonctions cognitives telles que la mémoire et l’attention.


Cette ‘gym’ du cerveau est essentielle pour lutter contre l’apathie et la paresse dont se nourrit la maladie.


Voyager implique des efforts, y compris en amont du départ (faire sa valise,penser à ce que l’on veut emporter, réserver son moyen de transport, etc). Or nous sommes tous plus ou moins génétiquement programmés pour être de gros fainéants. La faute à des gènes ancestraux qui nous poussent à économiser nos dépenses énergétiques et qui, selon moi, facilitent le vieillissement cérébral.


Ainsi nous faut-il, si l’on veut vivre plus longtemps et en meilleure santé, nous faire violence pour lutter contre cette tendance naturelle en activant davantage son cortex.


Or le voyage est sans doute la forme de violence la plus acceptable et agréable qui soit à notre disposition.


En voyageant, vous habituez votre cerveau à rester ouvert aux expériences nouvelles, l’un des facteurs clés de la chance ».


🙌 MAIS, me direz-vous, tout le monde n’a pas la possibilité de voyager ❓❓❓


Tout à fait 😉, nul besoin cependant d’aller au bout du monde ✈️.


L’idée maîtresse est ici de sortir de nos zones de confort afin d’aller explorer d’autres contrées, celles que l’on connait moins ou pas du tout 😲.


Oser s’aventurer vers l’inconnu peut tout simplement signifier aller dans un endroit où l’on n’a encore jamais été, même si ce dernier ne se trouve qu’à une demi-heure de route 😉.


Toutes nouvelles expériences stimulent la fabrication de nouvelles connexions dans notre cerveau qui sont autant de nouveaux programmes 👍.


Notre cerveau s’ennuie de toutes nos habitudes 🥱, il a besoin d’être stimulé et nourri par de la nouveauté 🤩.


Ainsi, il conservera une jeunesse éternelle 🕺💃 … ou presque 😆 … et aura de bien meilleures capacités d’adaptation face aux éventualités de la vie 🙃, aussi inattendues soient-elles 😉‼️


Cette semaine, soyons quelque peu téméraires 😅, aventurons-nous en 🙃 Terra Incognita 🙃 en chantant 🎶 haut et fort ✨✨✨ MIAM la Vie ✨✨✨ ❗



Docteur Sandra Stallaert 

Cabinet de Santé Holistique

Homéopathe - Nutritionniste

Consultation à distance



Comentários


bottom of page